Archives du mot-clé traduction officielle

Traduction assermentée : pour quoi faire?

Dans quels cas ai-je besoin d’une traduction assermentée?

Généralement, les gens ont recourt à des services de traduction assermentée lorsqu’ils envisagent de s’installer à l’étranger ou de voyager. Il peut y avoir plusieurs cas. En voici trois des plus courants, vous pourriez peut-être même compléter la liste!

1/ L’étudiant ERASMUS:

C’est ce jeune dynamique qui part un semestre ou deux à l’étranger pour valider une année, apprendre ou consolider une langue. Il a besoin d’une traduction assermentée de ses diplômes et de ses papiers d’identité pour pouvoir assurer son inscription dans l’université étrangère. 

2/ L’amoureux transit: 

C’est cet homme qui donnerait tout pour rejoindre sa femme à l’autre bout du monde! Il plaque tout, et part s’installer à ses côtés. C’est décidé, il lui passera la bague au doigt dès son arrivée! Il aura donc besoin d’une traduction assermentée de ses papiers d’identité, livret de famille mais aussi de ses certificats de mariage/de divorce, ou encore de célibat dans certains cas.

3/ L’entrepreneur de compétition:

C’est cet individu qui rêve de succès à l’étranger. Il amène toute sa famille, prête à le soutenir et à l’accompagner dans l’épanouissement de sa carrière professionnelle. Il a besoin d’une traduction assermentée de ses CV, lettres recommandées et diplômes lui permettant de postuler à la fonction de ses rêves. Si sa famille l’accompagne, les livrets de famille et autres documents personnels de chacun devront également être traduits pour l’enregistrement civil. 

 

 

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Bureau traduction assermentée

traduction certifiée ou assermentée? Quelle est la différence?

Il est vrai que l’on se perd parfois un peu dans cet océan de terminologie administrative, dès que l’on se retrouve confrontés aux autorités qui nous demandent des traductions officielles. Vous avez sûrement dû déjà rencontrer le terme de « traduction certifiée », ou même parfois « légalisée » ou encore « assermentée ». Mais à quelle réalité renvoient donc toutes expressions? 

D’après la SFT (la Société Française des Traducteurs), nous ne devrions pas utiliser le terme « assermentée » pour qualifier une traduction, car cela voudrait dire que la traduction aurait prêté elle-même serment… ce qui est en soi… impossible! Non, ce n’est pas la traduction qui a prêté serment, mais plutôt les experts judiciaires, qui eux, ont effectivement prêté serment à l’occasion de leur nomination.

Si vous passez donc dans un bureau de traductions tel que celui de SemioticTransfer AG à Baden, demandez une traduction « certifiée », ou encore pourquoi pas, « légalisée », quoi qu’encore, nous ne voyons pas très bien comment une traduction pourrait être « illégale »… Traduction « officielle » passe encore, mais retenons que le terme justement « officiel » est  » traduction certifiée ».

Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a aucune différence entre ces différentes manières de nommer une traduction estampillée par les autorités. Elle renvoient toutes à une même réalité.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Traduction certifiée et Apostille

Comment savoir si vous avez besoin d’une Apostille en plus d’une traduction certifiée conforme de vos documents?

Souvent il arrive qu’une traduction déjà certifiée doive également être légalisée par une Apostille.
L’Apostille confirme l’authenticité de la signature et du cachet que le notaire a apposé sur un document.
Un document certifié par Apostille est également valable dans le pays de la langue cible si ce pays a signé la Convention de la Haye. Une certification supplémentaire délivrée par le Consulat ou l’Ambassade n’est alors pas nécessaire.

Notre éco-conseil numéro 1:
Votre traduction certifiée est-elle destinée à un pays étranger? Prenez le temps de vérifier auprès des destinataires de vos documents si une Apostille est absolument nécessaire pour la légalisation de vos documents. Si ce n’est pas le cas, vous éviterez forcément des frais inutiles.

Notre éco-conseil numéro 2:
Nous vous recommandons de vérifier si une Apostille est nécessaire ou non avant de nous contacter. Si l’Apostille n’a pas été explicitement demandée lors de votre requête de traduction certifiée et qu’elle s’avère nécessaire par la suite, des coûts supplémentaires peuvent être appliqués au devis initial. Cette situation peut être évitée si la bonne information est directement livrée dès la première requête.

Des questions? Plus d’informations?
Profitez de nos conseils personnalisés.
Écrivez-nous à l’adresse suivante: angebot@semiotictransfer.ch . Vous recevrez une réponse de notre part dans les meilleurs délais.

Envoyez-nous simplement vos documents de façon à ce qu’ils soient clairement lisibles (format Word, PDF ou autre). Nous serons alors à même de calculer le prix de la traduction en fonction du volume de texte et de vous fournir ainsi un devis.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

traduction certifiée?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l’on entend par « traduction certifiée »?

Une traduction certifiée (ou assermentée, ou notariée) peut être demandée à tout moment par les autorités.
Par exemple, pour des extraits de registres commerciaux, des certificats, des diplômes, des passeports, des certificats de naissance, des certificats de mariage ou de divorce, des contrats etc.
Nos traductions notariées confirment l’exactitude et l’intégralité du transfert de sens et lexical dans la langue cible. Elles sont reconnues par les autorités en Suisse mais aussi à l’étranger.

Des questions? Plus d’informations?
Profitez de nos conseils personnalisés.
Écrivez-nous à l’adresse suivante: angebot@semiotictransfer.ch.
Vous recevrez une réponse de notre part dans les meilleurs délais.

Envoyez-nous vos documents de façon à ce qu’ils soient clairement lisibles (format Word, PDF ou autre). Nous serons alors à même de calculer le prix de la traduction en fonction du volume de texte, et de vous fournir un devis.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Traduction officielle

J’ai besoin d’une traduction officielle : quelles conditions dois-je remplir pour que mes papiers soient acceptés à l’étranger ?

Si vous venez à devoir fournir une traduction officielle, c’est avant tout parce qu’on vous l’aura demandé. Vous partez à l’étranger pour étudier, vous avez trouvé un nouveau travail, vous changez de vie, vous vous mariez à l’étranger, vous déménagez… dans tous les cas, les autorités de votre pays de destination ont certainement exigé une traduction officielle de vos papiers d’identité ou de vos diplômes.

SemioticTransfer AG assure la traduction, la correction ainsi que l’officialisation (ou certification) de vos documents par des notaires compétents.

Il vous faut d’abord vous renseigner auprès des autorités qui vous ont demandé une traduction officielle : Quelle est la nature exacte de la certification demandée? S’agit-il d’une traduction notariée, avec Apostille ou non ? Faites-nous part de votre demande exacte en termes d’officialisation.

Envoyez-nous la copie de vos documents par e-mail (contact@semiotictransfer.ch) avec votre demande précise : en quelle langue souhaitez-vous effectuer votre traduction ? Quel type de certification (officialisation) recherchez-vous ? Pour quelle date précise avez-vous besoin de votre traduction officielle ? Avez-vous des recommandations ou remarques spécifiques à nous communiquer sur les documents que vous nous envoyez ?

Nous vous assurons une réponse sans tarder, contenant un devis non contractuel que nous aurons établi sur la base du nombre de mots relevés dans les documents reçus. N’oubliez pas de nous communiquer vos adresses et numéros de téléphone afin que nous puissions vous recontacter le plus rapidement possible, ceci dans un souci d’optimisation des processus.

Si vous acceptez le devis, nous vous demandons de nous envoyer vos documents originaux par la poste en recommandé, condition absolument nécessaire à l’officialisation de votre traduction. Nous vous garantissons un retour des documents dans les limites indiquées sur le devis, dès réception de vos documents originaux.

Nous vous enverrons ensuite un courrier postal en recommandé-le cachet de la poste faisant foi, contenant vos documents originaux, ainsi qu’une reliure constituée de la copie de vos documents originaux et de sa traduction officielle, c’est-à-dire datée, tamponnée et signée par les notaires compétents.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter via notre adresse e-mail contact@semiotictransfer.ch ou bien par téléphone, au +41 56 470 40 40.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Spécificité de la mise en page

Des contraintes formelles qui influencent la
traduction

La mise en page influence particulièrement le sens de la phrase car elle fait apparaître une contrainte spatiale. Certains documents, tels que les fichiers PowerPoint par exemple, offrent la possibilité de jouer sur la taille des caractères ou bien encore sur l’expansion de la zone de texte. Lorsque ces paramètres ne sont pas modulables, le traducteur doit donc transposer le sens dans la langue cible de façon restreinte, en s’assurant que toutes les informations puissent passer au sein d’un cadre formel particulièrement restrictif.

Selon le type de document à traduire que nous recevons, il arrive parfois que certains supports présentent une mise en page spécifique afin de transmettre un message dont le sens peut-être intimement lié à sa mise en forme. Le traducteur doit donc tenir compte de ce paramètre au cours de sa traduction.

Les tableau, les schémas, les notes de bas de page ou encore les illustrations et légendes posent le même type de problématique ; le texte étant souvent extrait de la mise en forme, traduit séparément puis réinséré par la suite dans le layout, il apparait souvent des problèmes de mise en page liés à la non correspondance spatiale et sémantique du document cible avec le document source.

C’est pourquoi nous pensons avec conviction qu’il est essentiel de considérer l’ensemble des éléments qui composent un document source avant même d’entrer en processus de traduction. Chez SemioticTransfer, nous travaillons toujours de manière à ce que la mise en page ne soit jamais écartée du processus de traduction. Traducteurs, correcteurs et managers de projets ont à la fois accès au texte mais également au document original dans sa dimension visuelle complète, afin d’appréhender au mieux le contexte dans lequel est intégré le texte à traduire.

M.L

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Green-Attitude

Le recyclage, ce n’est pas que pour les déchets !

La tendance actuelle est au recyclage et à la protection de la nature. Depuis quelques années, les gouvernements et les politiques de protection de la nature nous éduquent à un comportement éco responsable qui commence à entrer largement dans les mœurs.

Nous aussi, dans le monde de la traduction, nous avons adopté le principe d’éco responsabilité ! Mais ici, on ne parle pas de déchets.

En effet, nous recevons plusieurs fois par jour le même type de document à traduire. Par exemple, nous recevons bon nombre de certificats de mariage officiels, ou encore de diplômes d’études courants. Ces documents sont construits de la même manière et certains segments linguistiques restent fixent. Afin de gagner du temps sur le processus de traduction, nous nous servons d’une mémoire de traduction qui repère les éléments d’un même type de documents ou d’un même contexte linguistique ayant déjà été traduits auparavant. Ainsi, nous avons l’assurance de reprendre une terminologie correcte et parfaitement adaptée, et nous évitons ainsi toute une série de tâches préalablement établies dans le processus de traduction.

Par ailleurs, nous recyclons également le layout de ce type de document très fréquent. Ainsi, nous accélérons la fastidieuse tâche de la mise en page, puisque nous utilisons aussi souvent que possible des mises en page fixes préalablement définies en fonction du type de document traduit.

Pour vous, un gain de temps considérable et l’assurance de recevoir une traduction irréprochable, en un temps record !

M.L

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

J’ai besoin d’une traduction assermentée

Quelles conditions dois-je remplir pour que mes papiers soient acceptés à l’étranger ?

Si vous venez à devoir fournir une traduction assermentée, c’est avant tout parce qu’on vous l’aura demandé. Vous partez à l’étranger pour étudier, vous avez trouvé un nouveau travail, vous changez de vie, vous vous mariez à l’étranger, vous déménagez… dans tous les cas, les autorités de votre pays de destination ont certainement exigé une traduction certifiée de vos papiers d’identité ou de vos diplômes.

La plupart des agences de traduction telles que SemioticTransfer AG assurent la traduction, la correction ainsi que la certification de vos documents par des notaires compétents.

Il vous faut d’abord vous renseigner sur la nature exacte de la certification exigée auprès des autorités du pays que vous envisagez de rejoindre : traduction notariée, avec Apostille ou non ?  Faites-nous part de votre demande exacte en termes de certification, celle qui correspond exactement aux attentes des autorités auxquelles vous êtes confrontés.

Envoyez-nous la copie de vos documents par e-mail (contact@semiotictransfer.ch) avec votre demande précise : en quelle langue souhaitez-vous effectuer votre traduction ? Quel type de certification recherchez-vous ? Pour quelle date précise avez-vous besoin de votre traduction certifiée ? Avez-vous des recommandations ou remarques spécifiques à nous communiquer sur les documents que vous nous envoyez ? Nous vous assurons une réponse sans tarder, contenant un devis non contractuel que nous aurons établi sur la base du nombre de mots relevés dans les documents reçus. N’oubliez pas de nous communiquer vos adresses et numéros de téléphone afin que nous puissions vous recontacter le plus rapidement possible, ceci dans un souci d’optimisation des processus.

Si vous acceptez le devis, nous vous demandons de nous envoyer vos documents originaux par la poste en recommandé, condition absolument nécessaire à la certification de votre traduction. Nous vous garantissons un retour des documents dans les limites indiquées sur le devis, dès réception de vos documents originaux.

Nous vous enverrons ensuite un courrier postal en recommandé -le cachet de la poste faisant foi, contenant vos documents originaux, ainsi qu’une reliure constituée de la copie de vos documents originaux et de sa traduction certifiée, c’est-à-dire datée, tamponnée et signée par les notaires compétents.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter via notre adresse e-mail contact@semiotictransfer.ch ou bien par téléphone, au +41 56 470 40 40.

 

M.L

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Je pars étudier à l’étranger…

…et je dois faire traduire mes papiers d’identité.

HELP ! What is it the procédure ?

Au début c’était une idée, un fantasme, un peu, je crois… un rêve d’être ailleurs, d’avoir une nouvelle vie, d’autres expériences…d’être quelqu’un d’autre !

2014. Je me lance, et je pars à l’aventure. Je le réalise ENFIN,  ce projet fou d’il y a trois ans : finir mon Master à l’étranger, et surtout LE VALIDER !!

D’abord, tu trouves l’école de tes rêves, la formation qui va devenir le tremplin de ta carrière, puis tu sélectionne la ville, le quartier dans lequel tu vas atterrir, tu prends déjà contact avec les futurs étudiants, tu accumules un tas d’informations sur le net, tu prends des cours de conversation en langue étrangère, les amis te bombardent  de conseils –parfois judicieux, les parents t’accablent de recommandations –souvent agaçantes… bref, tu t’y vois déjà !

En fait, tout se concrétise quand tu plonges le nez dans les papiers.

C’est quand tu te retrouves en face de ce papier, que tu vas dater et signer dans la minute qui arrive et qui va changer ta vie que tu prends réellement conscience de l’ampleur de ton projet… et surtout des affres administratives qu’il implique !!!

Et plus particulièrement, la traduction de tes papiers d’identité et de tes diplômes officiels. Car, oui, l’institution dans laquelle tu t’inscris va te demander, dans la majorité des cas, une traduction officielle de certains de tes divers papiers d’identité et diplômes d’étude. Tu auras beau avoir fait espagnol 1ère langue au lycée avec la meilleure moyenne de la promo, ça ne va pas vraiment suffire pour que ta candidature soit acceptée, même si ta traduction est la meilleure de toute ta carrière ! Il va te manquer ce petit tampon des autorités qui atteste que ta traduction a été officiellement effectuée par un organisme certifié.

Pas la peine donc de perdre ton temps avec ce genre de formalités, en partant à la chasse au tampon. Il faudrait t’y prendre trois ans à l’avance ! Les agences de traduction telles que SemioticTransfer AG offrent une prise en charge complète de tes documents, de la traduction jusqu’à la certification, en passant également par la vérification minutieuse de la qualité de la traduction effectuée.

 La procédure est simple, rapide, efficace et surtout, officiellement reconnue dans n’importe quel pays du monde :

  1.  Il suffit tout d’abord de savoir quel type de traduction certifiée est exigé par l’établissement ou les autorités du pays dans lequel tu envisages de partir (traduction certifiée par un notaire ? avec apostille pour les pays ayant signé la convention de la Haye ?…).
  2. Ensuite, tu envoies une copie de tes documents (scannés par email ou bien par la poste) à l’agence de traduction avec ta demande spécifique. L’agence va évaluer le nombre de mots à traduire et te proposer un devis incluant la traduction ainsi que la certification de tes documents.
  3. Si tu acceptes le devis, il faudra envoyer tes documents originaux à l’agence par la poste, en recommandé, afin que les notaires puissent certifier qu’il s’agit bien d’une traduction effectuée à partir de documents originaux.
  4. Au bout de trois à dix jours, selon la longueur de la traduction, tu reçois par la poste en recommandé,  ta traduction certifiée avec tes documents originaux.

Et tout ça, sans ouvrir la porte de chez toi !!

Faire des économies sur ses déplacements avant le départ pour de simples formalités, ça permet d’assurer la réservation du billet d’avion… c’est quand même le plus important, dans l’histoire !

 

M.L

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Traduction automatique : l’avenir pour nos traductions certifiées ?

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir partir à l’étranger avec des papiers en règle suite à un simple clic sur une plateforme de traduction automatique en ligne ?

Et pourquoi pas ? Cela révolutionnerait la profession, les pratiques et les usages, les procédures seraient simplifiées et beaucoup plus accessibles… oui, mais à deux conditions :

La qualité et la validité de la traduction.

Aujourd’hui encore, même si de nombreuses recherches sont menées dans le domaine de la traduction automatique, il faut savoir que les logiciels ne sont pas encore en mesure de produire un contenu parfaitement valide, d’un point de vue de la syntaxe, de la définition du contexte, parfois même du lexique et de la grammaire. Les traductions produites sont approximatives d’un point de vue de la signification, voire même totalement insaisissables.

On peut donc aisément comprendre que ces traductions ne puissent être validées d’un point de vue institutionnel.

Les agences de traduction telles que SemioticTransfer, dont les acteurs sont de véritables professionnels, traducteurs et correcteurs natifs, ont mis en place des procédures de management de traduction particulièrement efficaces, à même de produire des traductions en un temps record, avec une qualité et une précision hors pair. Ces procédures sont certifiées par des structures de qualité telles que l’organisme de certification TÜV SÜD. De plus, ces agences de traduction travaillent en collaboration avec les organisations administratives officielles en charge de certifier officiellement vos traductions (Consulat, Chancellerie d’Etat Nationale, notaires…). La mise en place de mémoires de traduction permet de « recycler » en quelque sorte des traductions de syntagmes valides dans un contexte donné. Ainsi, le processus de traduction est accéléré et soutenu par les recherches précédentes. Une politique de communication ouverte entre tous les professionnels impliqués dans le processus de traduction (managers de projets, traducteurs, correcteurs, designers, instances officielles…) permet un échange d’informations efficace. Il est alors possible de reproduire des procédures effectives sur la base de celles qui ont apporté des résultats convaincants.

Ce court descriptif de nos processus d’action est à même d’illustrer l’efficacité du travail humain. La traduction a un bel avenir devant elle, et même si les avancées technologiques progressent encore et toujours, elles peuvent petit à petit s’insérer dans les processus humains, sans pour autant les remplacer, mais plutôt dans l’objectif de les optimiser.

 

M.L.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest