Archives du mot-clé mémoire de traduction

Eco-conseils -traduction

Moins de texte = moins de coûts

 Ne vous êtes-vous pas déjà demandé combien coûte une traduction, de manière générale?

Par exemple pour un flyer, un site Web ou un document personnel comme un certificat de divorce.

En fait, on ne peut pas répondre de manière générale à cette question.

Le prix d’une traduction dépend du volume de texte, plus précisément encore, du nombre de mots que contient le document à traduire.

Plus le nombre de mots à traduire est important, plus le traducteur passe de temps à travailler sur le document. Par conséquent, les coûts de traduction sont plus élevés.

Notre éco-conseil n°1:

Avant de nous soumettre vos documents, clarifiez minutieusement les parties de texte qu’il convient de traduire. Si vous laissez traduire des parties de texte non indispensables, cela peut rapidement engendrer des coûts inutiles.

Notre éco-conseil n°2:

Demandez une base de données établie à partir d’une mémoire de traduction. Nous utilisons un outil intelligent qui enregistre vos traductions. Pour toute commande ultérieure, notre outil mémorise automatiquement ce qui a déjà été traduit avant. Plutôt génial n’est-ce-pas? Et ce n’est pas seulement génial, c’est aussi particulièrement avantageux! Comme nous recyclons vos anciennes traductions déjà réglées, le coût des suivantes est donc automatiquement dégressif.

Des questions? Plus d’informations?

Profitez de nos conseils personnalisés.

Écrivez-nous à l’adresse suivante : angebot@semiotictransfer.ch. Vous recevrez une réponse de notre part dans les meilleurs délais.

Envoyez-nous simplement vos documents de façon à ce qu’ils soient clairement lisibles (format Word, PDF ou autre). Nous serons alors à même de calculer le prix de la traduction en fonction du volume de texte et de vous fournir ainsi un devis.

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest